Parallel One

Hirondelle? Telaris? Néantlis? Glabus? Temps?

Nous verrons… mais sans doute un peu de tout ceci.

Dans cette page, nous allons essayer d’inscrire par ordre chronologique le parcours de José Penalver Guzman de la main de Parallel One.

Pages en construction

T de Temps =T de Transformation

  • Théâtre: Le royaume affamé/Vers d’autres rives/Hirondelle-Telaris

Paris-Tokyo-Paris, enfant chéri de Parallel One, germe initial de GRAVITATIONS PARALLÈLES, n’a pas encore livré la richesse de son contenu. José Penalver Guzman toujours de la main de Parallel One, livre le contenu de son oeuvre au compte-gouttes pour mieux nous faire appréhender et goûter les délices subversifs de sa démarche.. Paris-Tokyo-Paris,(Une minute)

CARNETS:

  1.  Carnet I: Paris-Tokyo-Paris
  2. Carnet II: Pré-Concept litéral
  3. Carnet III: Paris-Wien

DANSE/THEATRE

PARIS-TOKYO-PARIS (Une minute)

WHAT’S TIME?,

World Parallel Dance (Aperçu de 3’24″)

MUSIQUES :(en cours de l’établissement du menu)

FÜR H, Music by Parallel One (José Penalver Guzman)

VIDEOS:Voir liens

PHOTOS (en préparation)

(Dixit Parallel One qui tien la mine charbonnée du crayon de José Penalver Guzman )

PARALLEL ONE

TMCH
« Si les semelles des chaussures tombent en morceaux en faisant le chemin, le continuer pieds nus. Lentement, mais sûrement. » (José Penalver Guzman)

Le site Parallel One est en construction. Le contenu est susceptible d’être modifié y compris les vidéos.

Dixit Parallel One

El hombre mas viejo del Mundo: Parallel One

El hombre mas viejo del Mundo

Né d’un rocher et une vallée féconde, touche-à-tout par nécessité dès son plus jeune âge, Parallel One pourrait parler de pain, de la pâte à pain pétrie à la main, de cet instant fulgurant qu’il faut saisir sans qu’il soit trop tôt ou bien trot tard, pour enfourner le résultat du pétrissement afin de saisir et avoir une incidence de l’action du Temps sur les événements de ce métier si près de l’alchimie, noble, et magique pratiqué par le faiseur de cet élément nourricier qu’est un bon pain, cuit, savoureux et bien odorant.

Prenez et mangez à votre faim
https://paralleltheatre.monsite-orange.fr

Parallel One reconnaît ne pas pouvoir donner autant de son passage dans le Temps qu’il le souhaiterai pour se dédier à faire bien une seule chose. Il pourrait faire mieux tout ce à quoi il s’y attèle, mais à condition que ses sens ne lui permettent pas de saisir la multiplicité merveilleuse qui compose le monde qui nous est donné de traverser, dans notre éphémère existence.  Abeille fascinée par la multiplicité des fleurs prêtes à lui offrir leur nectar, il ne veut pas, il ne peut pas apaiser sa soif et récolter le pollen dans l’une seule, fut-elle la plus engageante. Simple rappel des sens nous renvoyant à la conscience que nous devrions avoir de la différence qu’il y a entre le fait d’être et le fait d’exister. ..

Ne nous étonnons pas en apprenant ce qui vient d’être écit, par lui, qu’il puisse affirmer de façon péremptoire que le Temps n’existe pas, que celui-ci, le Temps, est une invention du langage.